5646 Signatures

MON INTERPELLATION AUX PRESIDENTS DES GROUPES POLITIQUES AU SENAT : « EMPECHEZ LA CONSTITUTIONNALISATION DE L’AVORTEMENT ! »

 

Madame, Monsieur le Président,

 

Vous le savez la majorité présidentielle et les députés de gauche et d’extrême-gauche ont voté en novembre 2022 l’entrée d’un droit à l’avortement dans la Constitution.

 

Jusqu’à présent cette mesure n’était défendue que par la gauche la plus radicale. Lors de la précédence législature, la majorité présidentielle avait rejeté une proposition de loi en ce sens. Le Sénat s’y est également opposé en octobre 2022.

 

Voilà donc qu’une nouvelle fois vous-même et le groupe que vous présidez allez devoir vous prononcer sur cette réforme inique. Si, finalement, le droit à l’avortement était inscrit dans notre Constitution, la France deviendrait le premier pays au monde à consacrer dans sa loi fondamentale le droit de supprimer un petit être humain dans les premières semaines de sa vie.

 

Quel symbole terrible alors que la France est déjà le pays européen où l’on pratique le plus d’avortements ! Vous avez aussi, bien sûr, conscience que la constitutionnalisation d’un « droit » à l’avortement rendrait, à l’avenir, très difficile toute politique visant à améliorer la protection juridique dont devrait bénéficier l’enfant à naître et pourrait aussi menacer la liberté de conscience des gynécologues.

 

Madame, Monsieur le Président, je vous demande de vous opposer à la proposition de loi de vos collègues députés et de sauver ainsi notre pays d’un naufrage légal et moral.

 

Veuillez recevoir, Madame, Monsieur, le Président, l’assurance de ma haute considération.

Date et Signature 

remplissez le formulaire ci-dessous )

 

Difficultés techniques ?

Vous êtes déjà sur une version simplifiée du formulaire de pétition.

Si vous n'arrivez toujours pas à signer cette pétition, vous pouvez en dernier recours envoyer un courriel à signature@petit.io.

Formulaire de signature