Signatures

Depuis le 04/08/18

Les chiffres du ministère de l’Intérieur le prouvent : 878 atteintes ont été recensées rien qu’en 2017 ! (Communiqué du 31/01/18)

Basta ! Attaques contre les églises et sépultures chrétiennes, cela suffit.

La religion catholique est, loin devant les autres, la première cible en France.

Stop ! Trop, c’est trop !

Réagissez immédiatement en signant le message ci-dessous pour exiger de M. Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, de prendre sans tarder des mesures efficaces.

 

Mon message indigné au ministre de l’Intérieur

 

Monsieur le Ministre,

 

A votre arrivée au ministère de l’Intérieur, vous affirmiez dans le discours de passation de pouvoirs que « je lutterai de manière énergique pour faire en sorte que l’insécurité puisse reculer dans notre pays. (…) Que le délit, l’incivilité peuvent être immédiatement sanctionnés. »

 

Le 31 janvier 2018, le ministère de l’Intérieur déclarait dans un communiqué que 878 atteintes aux édifices et sépultures chrétiennes avaient été recensés en 2017.

 

Malgré une baisse de 7,5% par rapport à 2016, il s’agit de pratiquement 5 cas toutes les 48 h en moyenne !

 

Ces chiffres scandaleux indiquent bien que la religion chrétienne est la religion qui subit le plus grand nombre d’attaques en France.

 

D’autant plus que ces derniers mois, les catholiques perçoivent une agressivité effrayante dans les attaques contre les églises et les cimetières catholiques.

 

Quelques exemples en 2018 : l’église Saint-Gervais-Saint-Protais de Langon a été la cible d’une tentative d’incendie le 8 avril. Le 16 février c’est l’église Saint-Roch de Nice qui a subi un incendie volontaire pour la 4e fois en 10 ans. La dernière fois c’était le 30 août 2017, moins d’un an.

 

Les tabernacles des églises de Saint-Nicolas de Chantelle et de Monestier-de-Clermont ont été forcés le 14 mars et le 6 mai 2018. Les hosties consacrées ont été dérobées ce qui constitue un sacrilège gravissime.

 

Comme l’a rappelé Mgr Guy de Kérimel, évêque de Grenoble-Vienne, dans un communiqué du 9 mai 2018, tous les catholiques sont atteints par les profanations à l’Eucharistie.

 

On apprend aussi avec douleur que les cimetières sont ciblés. Comme celui de Valence-d’Albigeois dans le Tarn, où deux tiers des tombes ont vu leurs croix retournées le 26 avril 2018.

 

Monsieur le Ministre, je vous demande de prendre des mesures concrètes pour garantir une protection sérieuse des lieux de culte catholique et de nos cimetières. Ils doivent bénéficier d’une protection réelle qui permettrait pendant toute la journée à toute âme chrétienne de venir s’y recueillir. La fermeture des églises par manque de sécurité ne correspond pas à la liberté de culte.

 

Date et Signature 
Mes coordonnées (facultatif)
(remplissez le formulaire ci-dessous)

 

 

Difficultés techniques ?

Accédez à la version simple si votre navigateur est trop ancien ou mal configuré.

Formulaire de signature