Signatures

Depuis le 01/05/17

LETTRE OUVERTE AU FUTUR PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

"Menez une rupture au service de la Vie !"

 

Cette lettre sera remise au successeur de François Hollande -- quel qu’il soit --, dès son élection

 

 

Madame/Monsieur le Président,

 

     Le peuple français vient de vous confier les destinées du pays pour les cinq prochaines années. Permettez-moi de vous féliciter d’avoir su gagner sa confiance et de vous envoyer mes meilleurs voeux de succès pour le bien de la nation.

 

     Votre prédécesseur, M. François Hollande, a quitté ses fonctions, rejeté par ceux qui l’ont élu comme jamais ne l’a été un chef de l’Etat sous la Vème République.

 

     Les sources de cette impopularité qui l’a conduit à renoncer à solliciter à nouveau le suffrage populaire sont nombreuses, vous le savez. Permettez-moi toutefois d’attirer votre attention sur l’une d’entre elles : sa folle politique de promotion de l’avortement alors que 220 000 enfants à naître sont supprimés chaque année. 

 

     D’après un sondage IFOP rendu public le 28 septembre 2016, 72% des Français estiment que "la société devrait davantage aider les femmes à éviter le recours à l’interruption de grossesse".

 

     Malgré cette aspiration populaire légitime, M. Hollande a préféré se soumettre au lobby de l’avortement en imposant tour à tour : la suppression du délai de réflexion, la suppression de la notion de détresse et la pénalisation de ceux qui proposent des alternatives à l’avortement.

 

     Cette dernière mesure, votée en urgence à la fin du quinquennat, condamne à une peine pouvant aller jusqu'à deux ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende celles et ceux qui conseillent aux femmes d’éviter l’irréparable. C’est indigne de la France !

 

     Madame/Monsieur le Président, les Français ne vous ont pas élu pour que vous inscriviez vos pas dans ceux de votre prédécesseur. Ils espèrent de votre part une politique de changement à tous les niveaux.

 

     Avec les milliers de sympathisants de Droit de Naître, je souhaite que vous fassiez abroger les lois mortifères et totalitaires votées sous le précédent quinquennat et que vous engagiez sans attendre une rupture au service de la vie. 

 

     Je vous prie de croire, Madame/Monsieur le Président, à ma haute considération,

 Date et Signature (remplissez le formulaire ci-dessous)

 

 

Respect de votre vie privée

Votre adresse courriel est strictement confidentielle. Elle ne sera jamais transmise à quiconque.

Pour toute demande d’information au sujet de cet appel et de la garantie de confidentialité, merci de nous envoyer un message à l'adresse suivante : contact@droitdenaitre.org

Difficultés techniques ?

Accédez à la version simple si votre navigateur est trop ancien ou mal configuré.

Formulaire de signature