Signatures

Depuis le 19/07/18

Non à la légalisation de l’euthanasie

156 députés, issus pour la plupart de la majorité présidentielle, ont déclaré, dans les colonnes du journal Le Monde, vouloir légaliser le suicide assisté.

C’est ignoble : tuer n’est pas un soin !

Une telle loi mettrait en grand danger les personnes âgées et les malades qui pourraient subir les pressions de proches malintentionnés ou même de l’Etat.

Réagissez en signant la pétition adressée aux décideurs :

MA PÉTITION AU PREMIER MINISTRE
ET
AU PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

 « JE REFUSE QUE LES MEDECINS DEVIENNENT DES EMPOISONNEURS ! »

 

Monsieur le Premier Ministre,

Monsieur le Président,

 

Dans le journal Le Monde, 156 députés - essentiellement membres de votre majorité - ont publié une tribune réclamant la légalisation du suicide assisté.

 

Je suis horrifié(e) à l’idée que les médecins deviennent des empoisonneurs. Une telle loi conduirait à la perversion totale de la vocation de la médecine. Plutôt que de supprimer la maladie, on supprimerait le malade !

 

La légalisation du suicide assisté ferait également courir un grand danger aux personnes âgées et aux malades qui pourraient être exposés aux pressions de proches malintentionnés leur réclamant de faire usage de leur « droit » à mourir.

 

Les députés qui souhaitent la légalisation du suicide assisté affirment que c’est le patient qui choisira lui-même, mais l’expérience montre que toutes les lois autorisant l’euthanasie ont connu d’effroyables dérives.

 

Il suffit de jeter un coup d’oeil chez nos voisins pour s’en convaincre. Dans la pratique, les restrictions initiales – plein consentement, souffrance insupportable, mal incurable – ont toutes été balayées.

 

Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Président, votre majorité n’a pas été élue pour voter de telles lois qui violent nos règles morales héritées du christianisme, dont l’une des plus importantes est, vous le savez, "tu ne tueras pas".

 

Je vous demande de ne pas légiférer sur cette question et de développer, en lieu et place du suicide assisté, les soins palliatifs. C’est la seule solution digne de notre pays.

 

J’espère de tout cœur que vous écouterez le message qui vous est envoyé et ne prendrez pas le risque de diviser la France en légiférant sur le suicide assisté, alors que l’action que vous menez est de moins en moins comprise par nos compatriotes.

Date et Signature (remplissez le formulaire ci-dessous)

 

Respect de votre vie privée

Cette campagne est une initiative de : Droit de Naître
Information légale (loi n° 78-17 du 6/1/78, loi n° 91-772 du 7/8/91 et Règl. UE 2016/679 du 27/4/2016) : Les réponses ont un caractère facultatif. Votre adresse courriel est strictement confidentielle. Elle ne sera jamais transmise à quiconque. En remplissant ce formulaire avec votre adresse postale, vous donnez votre accord (art. 6 du Règl. UE 2016/679) pour recevoir des courriers de Droit de Naître ou d'autres organismes agréés par elle, sauf opposition de votre part. Le droit d'accès, de rectification, d'effacement, de limitation, d'opposition et de portabilité est assuré sur simple demande écrite. Toutefois, si vous n'êtes pas satisfait de votre demande, vous avez le droit d'introduire une réclamation auprès de la CNIL. La finalité du traitement de vos données est de les gérer et de vous informer des campagnes de notre association. En cas de don via le site PayPal, les données personnelles que vous communiquerez à cette occasion seront exclusivement destinées à permettre la réalisation de la transaction. Vos données personnelles ne seront pas conservées au-delà de la durée strictement nécessaire au suivi de la relation avec vous. La base juridique de ce traitement est le consentement (articles 6 et 7 du Règlement UE 2016/679 du 27/4/2016).
Difficultés techniques ?

Accédez à la version simple si votre navigateur est trop ancien ou mal configuré.

Formulaire de signature